Site de la section 16 du comité national

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Page d'accueil de la Section 16 du Comité National

Les chercheurs de la section 16 contribuent à faire progresser la connaissance de la Chimie du Vivant, en découvrant les nouveaux schémas de biosynthèse et les nouveaux médiateurs qui dépendent des gènes "orphelins". Ils se doivent aussi d’élaborer de nouvelles méthodes de synthèse et de construire de nouveaux objets (petites molécules, biomolécules, matériaux…) pour permettre ou faciliter la compréhension du vivant et pour intervenir sur certains dysfonctionnements du vivant. Ces recherches devraient aussi conduire à des retombées en chimie au sens large, avec des applications en dehors du vivant. L’observation de la biodiversité est également une source d’inspiration majeure pour la création d’une chimiodiversité beaucoup plus large (nouveaux châssis moléculaires, nouveaux catalyseurs, nouveaux matériaux…).

Le développement de méthodologies analytiques adaptées aux biomolécules reste une activité soutenue de la section 16. La conception et la mise au point d’approches permettant d’améliorer les seuils de sensibilité représentent un défi permanent. L’étude des propriétés des molécules dans des systèmes complexes, milieux orientés, cellules, membranes, tissus,…, est maintenant réalisable grâce à l’apparition de nouvelles technologies : analyse de molécules uniques, techniques d’imagerie, nanopuces… qui ne sont possibles que grâce à la place grandissante que la physique occupe aux côtés de la chimie et de la biologie.

Enfin, la prise en compte des contraintes biologiques va conduire les chimistes de la section 16 à concevoir de nouvelles réactions et des sondes pour l'étude et la manipulation du vivant in vivo. Les retombées de cette recherche encore en émergence qui demande une intégration forte à la fois des concepts de la chimie et de ceux de la biologie, devraient conduire à des développements importants dans le domaine des nouvelles technologies et dans le domaine biomédical.

L'institut pilote de la section est l'Institut de Chimie (INC) ; l’institut secondaire de rattachement est l’Institut des Sciences Biologiques (INSB).

Mots clés 2016 – 2021

- Conception, synthèse, analyse et propriétés de molécules d'intérêt biologique

- Chemobiologie : Chimie pour explorer le vivant

- Concepts et outils moléculaires pour la chimie médicinale

- Chimie bio-organique, bio-inorganique et bio-inspirée

- Méthodologies pour la synthèse de molécules bioactives et de biomolécules

- Chimie in vivo

- Substances naturelles : extraction, caractérisation et synthèse

- Enzymologie, biocatalyse, bio-ingénierie

- Systèmes biomoléculaires organisés, vectorisation

- Spectroscopies optiques et magnétiques, spectrométrie de masse, méthodes de diffraction, imageries

- Structure, dynamique et mécanismes moléculaires des biomolécules

- Bio-informatique, chemo-informatique et modélisation, appliquées aux molécules bioactives

- Aspects moléculaires de l'écotoxicologie et de l'écologie chimique